Chez les adultes

 

Les plaintes cognitives les plus fréquentes rapportées par les adultes concernent la concentration et la mémoire. Elles sont souvent source de gêne dans le cadre du travail, et parfois aussi pour la gestion du quotidien.

Plusieurs origines sont possibles :

               ● troubles de l'humeur (dépression, troubles bipolaires)

               ● troubles psychotiques

               ● traumatisme crânien

               ● accident vasculaire cérébral

               ● consommation de toxiques

 

Le bilan neuropsychologique permet alors de mieux comprendre les difficultés rencontrées. Il explore en effet :

                           - les capacités attentionnelles

                           - la mémoire verbale et visuelle

                           - le fonctionnement exécutif : flexibilité, inhibition, organisation, planification

                           - les capacités instrumentales telles que le langage et les capacités visuo-spatiales

 

Les différents tests fournissent les informations nécessaires pour pouvoir établir une prise en charge adaptée.

En effet, il est possible d'améliorer nettement le fonctionnement au quotidien grâce à :

             ● un entraînement spécifique par le biais d'exercices informatisés accessibles en ligne - si possible plusieurs fois par semaine

         ● des explications sur le système cognitif, permettant au patient de mieux comprendre son propre fonctionnement

              ● l'accompagnement dans la mise en place de stratégies compensatoires

 

 

 

Déroulement de l'évaluation

  

1. Le bilan se déroule en une à deux séances. Il débute par un entretien visant à définir le motif de la demande. Le choix des tests est réalisé en conséquence, et la durée de l'évaluation peut donc varier selon les domaines à explorer.

En fonction de la demande, il peut être intéressant qu'un membre de l'entourage soit présent lors de l'entretien pour apporter des informations complémentaires.

Une séance incluant l'entretien et un bilan global dure entre deux et trois heures. Suivant la disponibilité et la fatigabilité du patient, elle peut être réalisée en deux temps.

 

2. Suite à ce bilan, un entretien de restitution, fixé deux à trois semaines après le bilan, permet de faire un retour sur les conclusions et de répondre aux question du patient et de son entourage. C'est l'occasion également d'aborder les propositions thérapeutiques.

 

 

Prise en charge : remédiation

 

En fonction des résultats de l'évaluation, une prise en charge neuropsychologique ciblée peut être proposée.

 

Généralement, un travail autonome à domicile est proposé, sur la base d'exercices informatisés accessibles en ligne. Il s'agit d'exercer plusieurs fois par semaine les fonctions cognitives fragilisées, d'observer les stratégies mises en place spontanément, et d'en rechercher de nouvelles si nécessaires.

Ce travail est accompagné de façon hebdomadaire, avec un entretien d'environ 45 minutes. Le but est de faire le lien avec le quotidien, de généraliser l'application des stratégies mises en œuvre dans les exercices, d'établir des objectifs pour la semaine suivante ou des étapes pour des objectifs à plus long terme.

 

VERSAILLES